Je n'en reviens pas d'avoir laissé autant de temps sans écrire ici.

Le temps me rattrape, tout le temps, et je n'aime pas ça.

Depuis la naissance de Léna, je me suis constitué un emploi du temps ingérable (pour moi en tous cas), peut-être trop frustrée de n'avoir pas pu bouger pendant de longs mois totalement alitée pendant ma grossesse.

Quand je regarde ma vie et comme j'aimerais la vivre (et ce serait possible autrement) ça ne me convient pas.

Alors une mise au point s'impose. J'ai besoin de temps pour mes filles, pour moi, pour ma maison.

Un peu moins d'ateliers mais toujours quand même parce que ça me passionne et j'aime trop transmettre le portage, massage... et la possibilité qu'une parentalité différente de l'image qu'on nous véhicule est possible.

Mais il me faut moins d'investissement partout ailleurs que chez moi. Pour l'instant en tous cas.

Reprendre le temps de regarder grandir mes filles simplement, ne pas être énervée pour rire avec elles, et puis... reprendre le temps pour moi. Ce temps n'est pas un luxe, c'est une nécessité. De bien-être, de vie saine autant que de bien manger.

Faire le vide d'objets dans sa maison (cf tous mes articles sur la simplicité), ça ne sert à rien si je ne sais pas comment mener une vie sereine et parfois "vide" d'une activité précise, mais pourtant remplie de richesses.

Depuis quelques temps, je réapprends à prendre le temps, jouer pleinement avec les filles sans penser à la fois à tout ce qui m'attend.

ça passe par beaucoup d'organisation et j'ai du boulot là-dessus. Et ça passe par faire des listes ! Et comme par hasard, l'auteur de "L'art de la simplicité" dont j'ai beaucoup parlé ici a aussi écrit "L'art des listes" ;-)

Je suis très preneuse si vous avez des idées, des "trucs" pour vous organiser, et prendre le temps.

************************************************************

Je reprends donc le temps de faire vivre mon petit blog qui me tient tant à coeur.

Et je commence par vous montrer mes petites productions que j'ai pu réaliser grâce au temps libre que j'ai retrouvé, juste pour moi.

Hanaé a perdu son cartable (je n'ai toujours pas compris comment). J'étais bien déçue mais il faut voir le bon côté des choses : il était rose, dedans, il y avait sa veste rose... Et moi, le rose...... je ne peux plus !!! "Mais maman, c'est ma couleur préférée"... Grrr... Alors moi, j'ai décidé de tout remplacer et exit le rose. Veste marron (je ne suis pas une mère ingrate, la doublure est... rose) et cartable marron ! Et bien elle adore :-) Ouf, parce que après avoir passé des heures, et des heures nocturnes (oui j'ai retrouvé du temps mais faut pas pousser non plus, pas encore autant que je voudrais :-) à confectionner le cartable, faire et défaire, voici le résultat dont je ne suis pas peu fière même si les finitions sont très très loin d'être pro. Je m'applique à coudre droit mais mes coutures sont souvent biscornues, mais bon à force de coudre ça devrait bien s'améliorer !

cartable

Le cartable est issu des Intemporels enfant, et l'idée des tissus largement inspirée du cartable super joli d'une maman ayant posté sur "Fan de Citronille".

J'ai ajouté la petite pochette à l'intérieur (même si on a rien trouvé à mettre dedans !) et j'ai rendu les bretelles réglables qui ne le sont pas sur le modèle.

J'adooore avoir du temps pour moi pour réaliser ça, et prendre le temps de l'écrire ici :-)

J'ai même fait des tricots qui arrivent bientôt :-)

Canalblog, me voilà de retour :-D