Petite Chenillette a soufflé sa 1ère bougie !

Et devinez quoi... toujours allaitée... :-) Je n'y pense même plus en fait, que c'est un allaitement "dit" long... Long... pour la France, banal ailleurs...

Pour Hanaé, allaiter 1 an avait suscité pas mal de questionnements, personnels un peu et surtout de l'entourage : jusqu'à 3 mois, quand on allaite son bébé, on est bien vu. Après 3 mois, on suscite (un peu) l'admiration (en demi-teinte) "mais tu as encore du lait ? Et tu continues malgré la fatigue ? Et ben"....

Heu quelle fatigue ? Je me pose 10 fois par jour ("quoi ?? 10 fois ? mais tu ne fais que ça!!") oui, oui, et peut-être plus ;-) pour faire une petite pause duant laquelle je suis envahie par un pic de l'hormone fée ocytocine. Cette hormone de l'amour et du bien-être (et qui me fait le drôle d'effet de rigoler bêtement toute seule allez savoir pourquoi...)

Après 6 mois d'allaitement, on commence à devenir une bizarrerie, et après un 18 mois on n'ose même plus poser la question car on entre dans le domaine du "mais est-ce bien normal", "ça ne pose pas des problèmes psychologiques ?" et si votre bébé est un garçon n'en parlons pas...

Ce qui est drôle c'est que donner du lait de vache transformé, réduit en poudre et plein d'ajouts est devenu presque la norme et ça ne choque personne de voir un enfant de 3 ans au biberon mais alors allaité.... c'est l'inquiétude...

Donc, pour Hanaé, quand on m'a vue l'allaiter encore après 18 mois on m'a demandé "mais jusqu'à quand tu comptes l'allaiter, quand même ??" Chais pas...

L'aventure lactée a duré 2 ans et demi...et des poussières :-)

 Ce qui est drôle c'est que quand le bambin parle, on a un retour "qualité" du produit :-) "C'est meilleur que le chocolat ?" "Oui" :-))

Et pour Léna plus personne n'ose me poser de questions :-) Alors on fait notre petit bout de chemin lacté, je ne me pose pas trop de questions, et là je réalise que cela fait déjà un an...!

 Un an de tétées nourrissantes, douceur, câlin, réconfort, chaleur...

Un an de tétées, tout simplement... Elle décidera quand ce sera le moment pour elle de ne plus téter, pour l'instant ça n'a pas l'air d'être au programme... J'ai beau agiter mes mains toute la journée et lui faire un tas de signes depuis sa naissance, le seul qu'elle utilise à longueur de journée.... "Téter, téter"...!

Après avoir vu le film "Bébé" il y a un peu plus d'un an, j'avais même décidé que comme cette Maman mongol, je laverais le visage de mon bébé au lait, ses yeux et son nez... Ce que j'ai fait ! ça parait bizarre alors pour tous ceux qui voudraient une explication scientifique, le lait maternel a plein de propriétés antiseptiques. On peut aider à soigner les rhumes, yeux qui coulent etc. à coup de jet de lait maternel :-) Je fabrique du lait, et toi quel est ton super pouvoir" ? :-))

 

Cet allaitement me paraît si naturel, que j'avais oublié qu'un an c'est déjà un allaitement "long", et puis en rendant visite à ce Papa paternant et plein d'humour, j'ai adoré cette BD qui m'a donné envie de parler de l'un des sujets qui me tient tant à coeur, l'allaitement :-) (cliquez sur l'image pour lire)

allaitement