Tout d'abord belle et douce année à tous !

Il faut que je vous présente Marilou, une magnifique poupée Waldorf créée par Agathe Rose, bloggeuse, créatrice de poupées Waldorf et de coutures superbes. J'ai longtemps rêvé devant son blog et ses créations aux finitions parfaites, et encore ce n'étaient que les photos, en vrai c'est encore mieux :-) Et puis lorsque ce fût le moment de choisir une nouvelle poupée pour Hanaé c'est bien sûr à elle que j'ai demandé.

blog 007

Selon la pédagogie Steiner-Waldorf, les tout-petits peuvent jouer avec des poupées-doudou, sans traits de visage et avec un corps tout moelleux. Puis en grandissant, la poupée s'affine, les traits sont plus marqués, les yeux, le nez, le sourire apparaissent et le corps bien dessiné permet à l'enfant de jouer à l'habiller.

Hanaé a donc la poupée moelleuse, et une petite poupée en tissu qu'elle a depuis sa naissance. Elle est tellement attachée à ses poupées, que lorsqu'elle a découvert la nouvelle poupée dans le papier cadeau sous le sapin de noël....ce fut la déception totale ! Et là j'ai eu un grand moment de solitude ! Elle m'a dit : "mais pourquoi j'ai une poupée ? j'en ai déjà, j'en ai pas besoin".

Heureusement, Hanaé était tout à fait d'accord pour donner la poupée Marilou à Petite Léna, qui n'a pas encore de poupée. Elle se montre toute joyeuse en voyant la poupée et glisse ses petits doigts dans la chevelure épaisse. Ouf ! :-) Bon, elle n'aura pas une poupée adaptée à son âge, mais si elle doit s'attacher aussi fort que sa grande soeur à sa poupée, au moins à 3 ans ce sera la bonne !

En attendant que la poupée l'intéresse vraiment, la plus contente c'est moi ;-) Oui j'avoue, je la coiffe un peu et l'habille...

******************************************************************************** 

Et rien à voir, mais ce week-end c'était celui de la galette des rois. J'avais prévu de poster plus tôt, mais on peut manger de la frangipane tout le mois de janvier, alors je partage quand même cette recette ;-)

Une frangipane au caramel au beurre salé qui est juste à tomber... Voilà donc une recette spéciale dédicace pour toi Sandra ;-))

Recette trouvée sur Marmiton. Je suis toute stressée à chaque fois que je fais une sauce caramel car cela demande de l'attention je trouve, mais là cette façon de procéder est assez simple ! Et le mariage frangipane caramel beurre salé..... Miam....

Il me reste à apprendre à faire la pâte feuilletée ! Cela fait longtemps que je voudrais apprendre mais je me suis un peu découragée devant le temps demandé, et ça semble compliqué ! Mais la pâte est la seule ombre à cette super frangipane... Je n'ai pas trouvé de pâte toute faite aussi croustillante et légère qu'une fait maison...! Je suis donc preneuse de recette ou conseils :-)

J'ai finalement testé et mixé différentes recettes de galettes à la frangipane pour obtenir cette recette

blog 015

Galette frangipane au caramel beurre salé

Une pâte feuilletée

Pour la frangipane

200g de poudre d'amande

80g de beurre

2 oeufs

150 g de sucre (un peu moins avec le caramel)

Quelques gouttes d'extrait d'amande amère (facultatif)

Mélanger la poudre d'amande, le beurre mou, les oeufs et le sucre.

Etaler sur la pâte feuilletée.

Mettre la frangipane à cuire pour 25 à 30 mn, four à 200°. Lorsqu'il ne reste plus que 15 mn de cuisson, préparer le caramel.

Pour le caramel

Commencer par mettre le sucre et la crème das une casserole, et porter a ébullition, tout en remuant régulièrement pour que l'appareil ne colle pas au fond de la casserole.

Maintenir l'ébullition pendant 15 minutes, jusqu'à ce que le mélange prenne une consistance de crème pâtissière.

Au moment où la préparation commence à prendre une légère coloration, ajouter le beurre.
Continuer à tourner quelques minutes pour que la préparation prenne une coloration brune (Si le caramel est trop clair, il n'aura pas de goût, mais si il est trop foncé, il sera amer.)

Quand la coloration est bonne, rajouter 10 cl de lait ou crème, pour que le caramel ne durcisse pas puis verser le caramel sur la tarte frangipane qui aura fini de cuire.